Les différents points en couture

Tableau des points à la machine

Je vais vous présenter les différents points qu’on utilise en couture. Tout en bas j’ai fait un tableau récapitulatif avec les symboles et encore plus de points. C’est un article que je suis fortement susceptible d’améliorer en ajoutant notamment plus de points au tableau au fur et à mesure que je les découvrirai. Car oui j’apprends toujours! Du coup je vous en informerai via ma page Facebook car même si vous êtes abonné, une modif de l’article ne vous enverra pas de notification. J’espère vraiment que cet article vous aidera.

Les indispensables :

  • Le point droit
  • Le point zigzag
  • Le point invisible

Le point droit 

C’est probablement le point le plus utilisé en couture.
Il sert à assembler deux morceaux de tissu, mais aussi à coudre toute sorte d’accessoires comme des rubans, des nœuds papillons, etc.
Il peut aussi être décoratif.

Toutes les machines proposent ce point en couture centrale, mais certaines machines à coudre le proposent aussi en décalage à gauche ou à droite. Ce qui peut servir parfois mais n’est pas du tout indispensable.

Pour rester sur le point droit, vous pouvez aussi rencontrer le point droit renforcé. En fait au lieu de coudre un point d’une seule épaisseur, vous cousez un point à triple épaisseur; ce qui le rend donc plus solide. On l’utilise notamment pour coudre les manches et les cols des vêtements ou encore la fourche des pantalons (l’entrejambe en langage humain lol). Comme ce point est renforcé, il résiste bien à ces parties qui sont sollicitées au cours de l’enfilage ou au cours des divers moments de la journée.

Le point droit classique n’est quasiment pas élastique (pour ne pas dire pas du tout), par contre le point droit renforcé lui est élastique.

Le point zigzag

C’est le point le plus utilisé avec le point droit, avec l’avantage d’avoir plusieurs fonctions :

  • Surfiler: ie empêcher les bords du tissu de s’effilocher
  • Assembler : 2 pièces de tissu par exemple
  • Coudre des tissus élastiques comme le jersey (avec une aiguille appropriée) car ce point tolère d’être tendu.
  • Coudre sur des élastiques
  • Coudre des appliqués à condition de choisir une toute petite longueur de point.
  • Enfin, il peut être décoratif

De même que pour le point droit, il existe le point zigzag renforcé. Il a donc 3 épaisseurs et est plus solide que le point zigzag simple. Comme le point droit renforcé, on utilise le point zigzag renforcé pour solidifier certaines zones.
Qu’il soit simple ou renforcé, ce point possède une certaine élasticité. (Plus grande avec le point droit renforcé.)

Le point zigzag existe dans un troisième déclinaison : le point triple ou aussi appelé le point boucle triple ou le point zigzag multiple. Pour ce point, le zigzag est en fait pointé 3 fois par ligne. C’est ce qui lui donne une très grosse élasticité. Ainsi il peut être utilisé sur du jersey ou sur des élastiques.

Le point invisible

Comme son nom l’indique il permet d’effectuer des coutures invisibles. Il est essentiellement utilisé pour faire des ourlets invisibles.

Conclusion:

Les points les plus importants sont donc le point droit, le point zigzag et le point invisible. Je vous ai présenté les différentes déclinaisons de ces trois points, mais ils ne sont pas sur toutes les machines car ce ne sont que des options, l’essentiel est juste de les avoir en simple.

Il existe tout un tas d’autres points, et je vais vous en présenter quelques-uns dans le tableau ci-dessous. (C’est le tableau dont je vous parlais en début d’article.)

Pour finir, il reste les points décoratifs dont je ne vous ai pas encore parlé. Au début je pensais ne jamais les utiliser car je pensais que c’était un truc de mémère lol. Mais en fait non yen a qui sont vraiment jolis. On peut les utiliser pour enjoliver des manches, des cols, ou des serviettes de tables.

Il en existe un nombre énorme! Donc je vais pas rentrer dans les détails mais je voulais vous dire qu’il y en a des jolis et que ça peut vraiment faire beau. Avec une mention spéciale selon moi pour le point feston.

 

Vous aimerez aussi

8 commentaires

    1. Bonjour, normalement ce n’est pas nécessaire mais personnellement je faisais quand même un petit nœud à la main quand j’avais fini de coudre. Sur ma nouvelle machine il me semble que lorsque j’appuie sur le point d’arrêt elle me fait un point de renfort (elle pique 3 fois sur place ce qui fait un noeud).
      En espérant vous avoir un peu aidée 😉

  1. Au secours,je m’arrache les cheveux à chercher comment coudre une boutonniere automatique avec ma machine à coudre neuve,il y a un truc qui m’échappe! Quelqu’un peut il m’aider.merci par avance

    1. Bonjour, dans ma vidéo YouTube sur laquelle je présente ma Toyota Oekaki, je le montre. Peut-être que cela pourra vous aider… 🙂

  2. Salut Mouna 🙂 !

    Petite question : où achètes tu les canettes pour ta J34 ?
    J’ai enfin reçu ma machine et il n’y en a que 3 livrées avec donc je commence déjà à m’interroger sur le sujet ^^ !

    Merci d’avance pour ta réponse !

    1. Moi j’achète mes canettes sur le site aisin.fr pour toutes les machine coudre de marque Toyota .