Changer de job ?

En voilà un sujet…
C’est la deuxième fois cette année que je me pose la question, donc j’ai eu envie de partager mes “tourments” avec vous. ^^

Peut-être savez-vous déjà que je bosse dans l’informatique. Vous me demandez souvent si j’ai fait des études de mode, et bien que je me rende compte aujourd’hui que j’aurais adoré, la réponse est non. J’ai fait des études de maths-info, que j’ai adoré aussi, donc mon job est dans la continuité logique de mes études.
Mon job, parlons-en… Comment est-ce que je le qualifierais ? D’intéressant. Ou plutôt d’assez intéressant. Mais, (parce qu’il y a un mais) pas de passionnant.
Or, vous ne le savez pas encore, mais je compte parmi mes défauts, ou mes caractéristiques (question de point de vue ^^), celui de me lasser TRES vite.

dessin_oridinateur_mouna

Je me lasse de tout ou presque (pas de toi chéri <3) à une vitesse ahurissante. J’ai toujours besoin de challenge, de changement et de nouveauté. Je ne peux pas faire autrement. Peut-être qu’un jour je serai rassasiée, mais pour l’instant il faut bien dire que ce n’est pas le cas.
D’autre part, je suis une fille plein d’entrain et d’enthousiasme (peut-être que ça par contre ça transparaît dans mes vidéos ?) et donc cet ingrédient mélangé avec ma constante envie de nouveauté, ça fait de moi une fille légèrement excessive… hi !

Par exemple mon premier job (premier vrai job, donc après avoir terminé mes études). Je l’ai adoré pendant  1 an. Puis à 1 an et 2 mois je l’ai détesté! Je m’ennuyais, je le trouvais répétitif et sans intérêt. J’ai même voulu démissionné. Mais alors que je cherchais un nouveau boulot ailleurs, j’ai eu l’opportunité de muter.  – Merci la vie –

Nouvelle ville, nouveau travail, nouveaux collègues. Ca m’a plu ^^ . J’ai même cru que je pourrais passer ma vie entière dans cet environnement. Pendant environ un an aussi…Puis de nouveau je me suis lassée.
C’est là qu’on est arrivé aux vacances d’été (qui étaient pour moi en septembre). J’ai commencé à réfléchir sur le fait de changer de travail. Mais radicalement cette fois-ci, pas juste changer de boîte.

mouna_dessin

C’est là qu’on s’interroge. “Qu’est ce que j’aime? Est-ce que j’aimerais ça tout le temps? Et dans mon enfance, j’aimais quoi avant de me faire prendre dans la spirale de la vie?”
Bon je vous passe mes longues heures d’interrogations, pour en venir tout de suite à la conclusion : la couture ne me lasse pas. Et les loisirs créatifs de manière générale: bricolage (oui le vrai avec la scie et la ponceuse), la peinture, le dessin, la déco, le papier. Même s’il est clair que ces derniers temps la couture a pris le dessus sur mes autres activités. En réalité ce que j’aime c’est créer ; ET utiliser mes 10 doigts. Je suis une manuelle !

Bon une fois cette révélation faite, j’ai voulu profiter de mes vacances pour faire ce que j’aime. Et donc j’ai beaucoup cousu cet été (oui je suis très couture ces derniers temps). Mais pas assez à mon goût! J’en voulais plus et surtout apprendre plus.
J’ai donc commencé à réfléchir à une réorientation professionnelle. J’ai cherché des organismes qui permettaient de passer le CAP couture flou. Puis j’ai laissé tomber.

mouna_dessin_feuille

J’ai laissé tomber pour plusieurs raisons:

  1. dans notre couple la personne en CDI c’est moi. (Mon mari est en CDD)
  2. un nouveau projet est arrivé au boulot. Il m’a plu et m’a fait oublier les désagréments
  3. on m’a dit et répété que lorsque j’aurai des enfants je serai plus que ravie qu’au boulot ce soit stable. Ca me changerait des tumultes du quotidien. Et c’est probablement vrai.

 

Sauf que j’ai pas d’enfants ! Et je pense que tant que je ne serai pas pleinement épanouie personnellement je n’en voudrais pas. Et le projet du boulot bah c’est comme beaucoup de choses avec moi : mon engouement s’est tari.

Donc me voilà quelques mois plus tard à repenser tout le temps à ce que je pourrais faire, ce que je pourrais créer, inventer, partager. Je crois que c’est juste dans ma nature. Et puis il faut dire qu’avoir un blog et une chaîne Youtube ne m’aide pas à aller contre ça. Je pense tout le temps à vous !! Le soir, le matin et même sous la douche! lol ! C’est normal il faut bien trouver du nouveau contenu à chaque fois ^^
Et j’adore ça! Ca me prend même presque tout mon temps hors travail (voir tout mon temps en ce moment car je ne sais pas si vous avez remarqué mais je publie davantage). Mais j’aime ça. C’est mon plaisir à moi. Donc quand vient l’heure d’aller au boulot (le vrai) comment dire…?! ^^

D’un autre côté je me rends compte en écrivant ces phrases que c’est le principe même du loisir… Mais bon j’en veux davantage voilà c’est tout! 😀 ! Et j’ai l’impression que je peux faire plus et peut être que je peux même apporter quelque chose de plus au monde de la couture. Peut être que ce n’est là que de la prétention mal placée, je ne sais pas, ou alors juste une énorme envie d’y croire, mais quoiqu’il en soit, j’ai envie d’en faire plus.

dessin_mouna_couture

Donc cette fois-ci c’est décidé je vais essayer d’entreprendre quelque chose. J’ai un milliard d’idées qui fusent dans ma tête quand je me laisse à rêver, mais rien de bien structuré pour le moment.

Pour l’instant je vais me concentrer sur le fait de trouver un organisme qui me permette de passer un CAP couture flou et puis ensuite on verra. Vous me direz peut-être “qu’est ce que tu vas faire des contraintes énoncées plus haut ?” Surtout de la 1 en fait eh bien je ne sais pas pour l’instant mais ce qui est sûr c’est que je vais chercher le meilleur plan possible pour assurer mes arrières et réussir mon avenir.

Voilà vous savez tout! Je vous tiendrai au courant des suites et de mes recherches. Peut être il y en a-t-il parmi vous qui pensent aussi à la reconversion professionnelle. Peu importe que ce soit dans la couture ou pas, la démarche est la même. Au travail de mon mari, une collègue entame une reconversion pour être comptable. J’ai aussi une connaissance qui l’a déjà fait: elle exerçait en tant qu’infirmière et qui a tout quitté il y a 2 ans pour être pâtissière. Elle fait son CAP dans un palace parisien aujourd’hui. Alors pourquoi pas moi ? ^^

Si vous avez des infos ou des témoignages n’hésitez pas à me les laisser en commentaire. Ça m’aidera sûrement. Moi ou un(e) autre lecteur/lectrice d’ailleurs.

P-S : cet article a un peu des airs de journal intime… Mais bon… J’avais envie de vous en parler. Et c’est aussi ça un blog non? C’est un peu personnel 🙂

Mouna_le_blog

Vous aimerez aussi

23 commentaires

  1. Coucou merci pour cet article et le précédent au sujet de ton éventuel reconversion ! J’ai vu qu’ils dataient de 2015!? As tu passé le cap et commencé ton CAP!?
    Je pense aussi à une reconversion couture, j’adore ca, créer, customiser, toucher les tissus…
    Si tu peux m’en dire plus sur le pourquoi tu as choisi le CAP et non le bac pro pi d’autre formation je suis vraiment preneuse! Merci beaucoup
    Sandie

    1. Bonjour, dans la suite des articles je raconte que je n’ai pas pu faire de CAP.
      J’ai plutôt fait une formation sur mesure 😉
      Ensuite à chacune d’adapter et de choisir en fonction de ses envies et de ses besoins aussi.
      Bonne reconversion !

      1. Bonsoir,
        Je viens de découvrir ce joli blog pétillant.
        Qu’est ce que tu appelles formation sur mesure?.
        Je suis dans le mm doute que toi cap ou formation avec certificat de suivi de formation ?
        Il y a trois ans j’ai déjà entamé un processus de reconversion. Chouette au bout de deux ans j’ai eu un BTS comptabilité. J’ai voulu poursuivre encore mais c’est l’échec.
        À l’époque j’avais choisi la raison plutôt que le plaisir. C’est la cata, je m’ennuie je trouve aucun plaisir.
        J’ai ressorti ma machine depuis un mois et c’est le bonheur.

        1. Bonsoir,
          J’ai suivi une formation auprès d’une prof agréée qui s’est adaptée à mes besoins et mon projet professionnel.
          Bon courage dans votre reconversion à venir peut-être ^^

  2. Coucou
    Alors pour commencer merci pour tes supers vidéos, je débute dans la couture et j’adore.
    On parle de reconversion, j’ai 53 ans depuis 30 ans dans la même boite, une fusion pas cool… M’a fait ouvrir la porte du Fongecif, alors mon seul mot faut pas hésiter via le fongecif, j’ai pu pendant un an avoir une formation d’animatrice sociale BPJEPS et pendant toute la formation j’avais mon salaire Complet ce qui laisse le temps de voir….
    Alors va s’y ou continue….. Mais par contre ne nous abadonne pas, ton sourire et tes idées je prends

    1. Merci pour ce gentil message et ce partage d’expérience. C’est beau de rebondir comme tu l’as fait. J’adore lire des histoires comme la tienne !

  3. salut ma belle, il me semble que tu peux passer le cap couture flou en candidat libre de plus peut etre pourrais tu faire les cours par correspondance pour les matières professionnelles en tout cas
    bon courage tiens nous au courant

    1. Oui on peut le passer en candidat libre mais pour les matières professionnelles il faut un professeur je pense. En tout cas personnellement je trouve que pour tout ce qui est manuel il est mieux d’avoir un professeur 🙂
      J’ai un peu changé mon orientation depuis mais je vous tiens au courant bien sûr 😉
      Merci et à très vite !

  4. Bonjour Mouna,

    Je commence la couture depuis février de cette année, je t’avoue que je ne suis pas manuelle, pas douée du tout, plutôt gauche mais l’envie d’y arriver est là et pour moi c’est une réelle motivation.

    J’ai regardé sur le web quelques vidéos et explications pour les débutants en couture et je te dis tout simplement merci, je préfère tes explications, tu es formidable, tu respires la joie de vivre, tu aimes les gens et cerise sur le gâteau, tu expliques bien et même très bien !

    Chapeau !

    1. Merci beaucoup pour ce joli commentaire plein de pep’s !! Ca me fait très plaisir !

      Comme tu le dis, si tu as l’envie d’apprendre et la motivation c’est l’essentiel tu y arriveras sans problème ! Amuse-toi bien surtout.
      Bonne journée et bonne couture !

  5. Bonsoir Mouna,
    Quel plaisir ! Débutante en couture (mais volontier manuelle), j ai réalisé aujourd’hui mon premier sac pochette (idée Pinterest) et ça, en partie grâce à tes tutos !
    MERCI pour ces partages

    1. Je suis très contente d’avoir pu contribuer à ta pochette ! ^^ Mais si tu es manuelle, tu devais forcément être douée 😉

  6. Salut Mouna,

    Je me lance dans la couture parce qu’il m’est difficile de trouver des vêtements qui me conviennent dans le commerce (tissu naturel, modèle,taille,…). Je suis une visuelle, donc mon apprentissage passe par des vidéos. Jusqu’à présent, les tiennes sont les plus claires, les plus précises et les plus agréables à regarder.Elles sont aussi ajustées dans le temps et il ne doit pas être simple de créer des vidéos où il faut expliquer la création dans ses détails, en un temps précis. Il est évident que tu as cette capacité à enseigner. Ton enthousiasme rajoute un coté captivant à cet enseignement, contrairement à la plupart plutôt sobre, voir terne.

    Nous connaissons tous dans notre entourage des personnes se reconvertissant, j’ai le cas de ma belle-sœur effectuant actuellement une formation sur Paris en couture – costumes de spectacles, après quelques années d’essais pour des spectacles scolaires ou amateurs, en dehors de ses heures de travail qui était infirmière. C’est vraiment son truc, tout du moins elle aussi est plutôt créative, elle a été tour à tour photographe amateure, créatrice de bijoux à partir de ses photos puis costumière … Malgré ses appréhensions face à ce nouveau projet, elle sait être dans SA bonne direction, en accord avec ce qui la fait vibrer. Du coup, tout se met en place comme par enchantement car tout en étant minutieuse à la préparation de son projet, elle essaie de faire fi des “problèmes” ou “raisons” qui pourraient justifier l’abandon de celui-ci. Elle ne voit que la finalité et chaque obstacle rencontré se transforme en une montagne vaincue, à force d’action et de recherche. C’est un peu le :”demande et tu recevras” … et tout se présente à toi !

    Voilà, j’espère que cela pourra t’encourager à continuer dans ta voie, quelle qu’elle soit.
    Et j’adore l’informatique et Youtube qui me permettent d’apprendre pleins de choses que jamais je n’aurais imaginé possible avant, et surtout parce qu’il y a des personnes comme toi pour partager leurs passions avec amour et simplicité, avec une touche de glamour qui est un vrai plaisir pour les yeux.

    Alors bonne continuation et bonne route.

    1. Merci Joelle.
      Merci car ce message est inspirant, encourageant, et tellement bien écrit… Personnellement je ne suis pas douée pour l’écriture : j’écris comme je parle, mais dans ton message, chaque phrase est comme liée à l’autre, tu choisis judicieusement les mots que tu utilises et j’ai trouvé ça sublime. C’était un plaisir de te lire. Vraiment.

      Je suis l’aînée de la famille et mes amis sont aussi jeunes que moi. Ainsi, ils sont plutôt investis dans leur premier boulot et ne pensent pas encore à une quelconque reconversion. Du coup les seuls témoignages que je connais sont ceux que je lis sur internet. Et ils m’inspirent beaucoup.
      Je suis vraiment décidée à me reconvertir, j’y travaille depuis quelques mois, en essayant d’être en accord avec moi-même. Aujourd’hui je demande et on verra ce que je recevrai 😉

      Bonne continuation dans l’apprentissage de la couture et à une prochaine fois je l’espère 🙂

  7. Coucou Mouna je suis aussi comme toi en plein dans le questionnement et complètement accroc a la couture!!

    J’ai commencé la couture l’an dernier juste avant de reprendre le travail après mon congé maternité. Je n’en avais jamais fait et en plus je pensais que je n’avais aucune créativité. Mon fils avait 2 mois et demi et a cet age là ça bouge pas beaucoup donc le week end j’avais le temps de coudre. Et je n’ai fais que ça durant des mois qu’est ce que c’était bien 🙂
    Mais voilà quand les enfants commencent a bouger… tu peux plus rien faire!!! Surtout pas de la couture avec des ciseaux des aiguilles et des fils partout!! Donc beaucoup de frustration en ce moment.

    Moi aussi je suis le cdi de la famille et surtout le plus gros salaire avec un crédit immobilier en cours. Donc c’est compliqué d’avoir envie d’autre chose je te comprends…
    Je me suis quand meme renseignée ces dernières semaines pour utiliser les heures de formation acquises au travail pour faire une formation de patronnage car on y a droit, mais en dehors des heures de travail.

    Le seul conseil utile que je pourrai te donner c’est : profite du temps que tu as pour faire ce que tu aimes tant que tu n’as pas d’enfants!

    Gros bisous Mouna j’adore ton blog j’adore tes vidéos elles sont très inspirantes tu as plein de peps et d’énergie.
    Merci 🙂

    1. Je te remercie pour ce partage. 🙂
      En effet je n’ai pas d’enfants et je trouve qu’il déjà est difficile de trouver du temps pour coudre alors avec des gosses..! Et puis comme tu le dis tu ne peux rien laisser traîner ça ne doit pas être évident…

      Moi aussi je me suis renseignée sur les heures de formation je pense que tu dois parler du DIF. Mais dans mon cas je n’en ai pas assez cumulé… (Je suis une jeune travailleuse..! lol) Si tu y as droit essaie d’en profiter, mais c’est sûr qu’en dehors des heures de travail c’est difficile. En plus de ça, si tu es en province, les personnes qui peuvent dispenser une formation de patronnage sont difficiles à trouver. On trouve plus facilement des profs de couture.

      Quoiqu’il en soit, je te souhaite bon courage et j’espère que tu pourras trouver du temps pour toi. De mon côté je me renseigne sur les possibilités d’un congé formation. Je vous tiens au courant des formalités. Ça pourra peut-être aider. En attendant je prends note de ton conseil (;-)) et je te souhaite une excellente fin d’année.
      Amicalement
      Mouna

  8. Coucou Mouna,

    Ouf je ne me sens plus seule ☺.
    Je suis une manuelle a fond tout comme toi. J’ai fais des études pour etre comptable ce que j’ai fais pendant quelques mois puis j’ai laisser tombé ensuite j’ai eu un bébé puis j’ai été caissière j’ai adoré mais bon ce n’était qu’un cdd. Ensuite je suis arrivée en france je suis retombé dans un boulot de compta (cdd) mais le matin je ne voulais pas y aller puis nouveau job nouvelle ambiance collègue au top mais bon je n’étais toujours pas dans mon monde, tout le week-end c’était couture couture couture meme mon mari en avais marre de moi. Aujourd’hui je suis mère au foyer (j’ai tout mon temps pour coudre et aller au magasin de tissu) mais je pense sérieusement a faire une formation en couture.

    1. Apparemment on est plus nombreuse que ce que je croyais dans ce cas! J’ai fait pas mal de recherches et j’ai appelé certains organismes. Je publierai un autre article dans la semaine à ce sujet je pense. Ça pourra t’aider. Et puis pour ma part, mon projet s’affine de plus en plus.
      Profites du temps que tu as pour être sûre de toi, te renseigner et te poser les vraies questions. On se tient au jus 😉

  9. Chère mouna. Je suis un peu dans la même galère que toi . Je viens d’être licenciée pour inaptitude professionnelle. A la suite d’une opération du genou je ne peux plus exercer le poste que j’avais car debout. J’ai retrouvé du travail en temps que secrétaire médicale ( qui est un poste que j’avais au début de ma carrière ) pour un remplacement maternité . Mais comme c’est provisoire j’envisage par la suite de me reconvertir dans un métier manuel tel que la couture vêtements ou sellerie maroquinerie. Je vais réfléchir mais voilà la branche vers laquelle je veux me diriger. Alors tu vois tu n’es pas la seule à te poser 10000 questions . J’espère pouvoir trouver ma voie et m’épanouir en associant le travail et la passion. J’espère que tu vas pouvoir démêler tous ça toi aussi. ☺Merci pour tes conseils tes créations et ta joie de vivre.

    1. Bonjour Maryline,
      Je te remercie d’avoir partagé un petit de ton histoire avec nous et avec moi :-). J’espère aussi que nous arriverons à démêler tout ça à que nous pourrons combiner travail et passion. Je ne sais pas dans quelle région tu te trouves, mais dans la mienne en Auvergne ça recrute fortement dans la sellerie/maroquinerie. Il y a plusieurs ateliers dans la région qui recrutent beaucoup. J’ai notamment une amie d’un ami qui s’est reconvertie dans ce domaine. Elle a passé un cap et a trouvé du travail dans un atelier de maroquinerie de luxe alors même qu’elle était encore en formation. Aujourd’hui elle est épanouie.
      A bientôt et merci pour tes gentils compliments.

  10. Bonsoir,
    Tout d’abord merci pour tes vidéos couture que j’ai trouvées par hasard , cherchant comment coudre un biais. J’apprécie tes explications simples, efficaces. J’avais l’impression d’avoir une copine à côté de moi, pour me donner confiance pour mes essais de couture.
    J’ai 54 ans , j’ai été licenciée il y a 5 mois après 24 ans dans la même boîte. Je n’irai pas dans les détails sur ce sujet mais je peux te dire que je prends maintenant le temps de faire des “loisirs créatifs” . Personnellement mes réalisations manuelles m’ont toujours été bénéfiques car elles me permettaient d’avoir un résultat immédiat, concret, tactile , en opposition avec mon métier “intellectuel”.
    Il y a quelques années, j’ai eu un cancer . Lorsque l’annonce m’a été faite et pendant mes longs mois de traitement, j’ai réalisé des objets pour mes proches, car je trouvais alors important de leur laisser un petit souvenir au cas où …
    En ce moment c’est donc couture. J’aime essayer divers loisirs créatifs. Par contre j’ai toujours besoin de penser à quelqu’un pour réaliser un objet, sinon l’inspiration ne vient pas. Je viens de faire 2 sorties de bains pour les bébés de copines (d’où la recherche sur les biais).
    Voilà , je cherche aussi une nouvelle voie professionnelle, ce n’est pas évident…
    J’espère ne pas t’avoir ennuyer avec mes confidences. Continue à nous aider à entreprendre et bonne chance à toi pour tes nouvelles aventures.

    1. Bonsoir,
      Tout d’abord tu ne m’ennuies pas du tout avec tes confidences, je te remercie même sincèrement pour celles-ci.
      Ensuite il est évident que ce doit être difficile de devoir se reconvertir après 24 ans dans la même boîte. Mais je pense qu’il faut essayer de se dire que c’est une opportunité pour toi de faire une deuxième carrière. Ça peut donner un nouveau souffle à ton parcours professionnel car tu n’en as finalement fait que la moitié (environ!). Et ça te donne aussi la possibilité de prendre un peu de temps pour réfléchir à ce que tu veux vraiment faire maintenant. Tes envies à 20 ans ne sont peut-être plus tes envies d’aujourd’hui. On évolue. Comme tu le dis, tu t’intéresses maintenant aux activités manuelles alors que tu étais auparavant plus intellectuelle.
      C’est peut être bien facile de ma part de dire que c’est une opportunité, je vois ta situation de loin quand toi, tu la vis. Mais j’ai l’impression que parfois on se laisse justement entraîner dans le tourbillon de la vie, et donc on n’a pas le temps ou l’occasion de se recentrer sur soi.
      J’espère en tout cas que tu trouveras ta voie. En attendant ce sont tes proches qui doivent être contents d’être gâtés de tes créations ^^ !